Merci à nos

Commanditaires

 

 

 

LE COIN DES PARENTS

100 Façons d'encourager

CODE ÉTHIQUE DES PARENTS

• Je comprends que le soccer est un sport que mon enfant a choisi de pratiquer pour son propre plaisir, pas pour le mien.
• J’encouragerai mon enfant à respecter les règlements de l’équipe, les règles de jeux ainsi que la Charte de l’esprit sportif.
• J’apprendrai à mon enfant qu’un effort honnête vaut tout autant qu’une victoire.
• J’encouragerai mon enfant à améliorer ses habiletés et à développer son esprit sportif.
• Je m’efforcerai de ne pas oublier qu’il a droit à l’erreur.
• Je lui apprendrai à considérer la victoire comme un des plaisirs à pratiquer son sport, je m’efforcerai de dédramatiser la défaite.
• Le soccer est un sport collectif, je valoriserai le jeu d’équipe plutôt que les jeux individuels.
• J’accepterai et respecterai les limites de chaque enfant sur le terrain. Je soulignerai l’effort plutôt que la performance et ce pour tous les joueurs, même ceux de l’équipe adverse.
• Je m’efforcerai d’acquérir une compréhension, une appréciation et une connaissance fonctionnelle des règlements.
• Je comprends que l’arbitre est une personne et qu’il a droit à l’erreur. Je ne dirigerai aucune critique exprimant mon mécontentement.
• Puisque mon comportement est irréprochable, j’en exigerai autant de mon enfant.

MATIÈRE À REFLECTION

Nous avons généralement tendance à croire que le résultat d’un match (et surtout les défaites) trouble les jeunes. Détrompez-vous! Ce sont plutôt les parents qui affectés ont trop souvent un comportement antisportif. Les propos qui suivent visent à faire réfléchir les adultes;

Le comportement des adultes impliqués dans le sport est-il sportif ?


• Je vais garder en tête , au cas où je l’aurais oublié, que ma fille ou mon fils n’est pas apparenté à aucun joueur professionnel. Plus encore, il n’a probablement aucune chance d’obtenir un contrat professionnel. Présentement, il regarde un des ses coéquipiers prendre un tir au but, il semble tellement heureux. Je vais me taire. Je vais me rappeler que ce n’est pas la finale de la Coupe du monde et que très probablement, personne ne se rappellera du pointage final dans deux jours. Les joueurs pourraient par contre se rappeler que j’ai essayé de sauter sur le dos de l’arbitre…
• Je vais réaliser que l’arbitre que j’ai traité de tous les noms depuis une heure a probablement 16 ans et gagne environ 14 $ pour se faire taper sur la tête. Que probablement l’an prochain il ne reviendra pas, nous aurons alors encore un arbitre qui en sera à sa première saison.
• Puisque le soccer est bien différent du hockey, il est possible que mon jugement sur certaines actions soit un peu biaisé par ma méconnais-sance des règles. Je vais donc tâcher d’apprendre les règles principales pour mieux comprendre le jeu.
• Je vais arrêter de faire des commentaires sur la façon dont l’équipe est entraînée. À moins que je veuille donner mes mardis, jeudis et samedi de chaque semaine, que je veuille appeler 15 joueurs chaque fois qu’il pleut et dépenser 100 $ par saison pour aller chez McDonald ou au Dairy Queen.
• Perds ou gagne, je vais tâcher de ne pas rendre pénible le retour à la maison. Juste de dire : « Tu as bien joué » ou « Je suis fier de ton équipe » devrait être suffisant.

Le plus important est de promettre d’assister sans faute aux matchs et aux entraînements avec la chose la plus importante au monde.

© Association de Soccer de Pointe-aux-Trembles.

Tous droits réservés

Merci à nos

Commanditaires